BIOGRAPHIE


                        Originaire de la province du bas congo , NZUZI MAKAMBO ,  de son vrai prénom Martin , natif  de  léopolville ( aujourd,hui  KINSHASA ) , plus précisement dans la commune de saint Jean ( une des vingts -quatres , commune de Kinshasa , baptisée dépuis la politique  de l,autenticité LINGWALA...

                         Il est le cadet d,une famille de cinq enfants dont  trois filles et deux garçons .

                         Sa famille était très  religieuse au point que tout le monde chantait à l,église Kimbanguiste  de  Bukama et Catholique de lingwala ( notre dame   du  zaire , ajourd,hui notre dame du congo ).

                            Voulant étre different de son frère et ses soeurs , il décida se jouer  d,un instrument de musique , son choix se porta sur la guittare , mais pour des raisons independantes de sa volonté ,il n,a pas pu maitrisé cet instrument.

                             Il fallait attendre son arrivée en europe en 1985 pour qu,il puisse réaliser son reve , en  s,inscrivant   au  conservatoire   musicale  de Toulouse pour apprendre la guittare ( électro accoustique ) et le piano .

           EN  1995    il   rentra  dans le milieu misical proffessionnel congolais    tant que parolier .                                       

                             Connaisseur de la musique  congolaise pour avoir travailler dans l,ombre  de nos beaucoups de nos musiciens

                            Nzuzi  Makambo   a durant  longtemps  cédé  , donné et vendu 

   ses   paroles   ou ses textes , comme qu ,il n ,etait pas sur de lui.                                                  Il   a été  comme  d,autres avant lui considere comme un petit nègre , il a été victime aussi de sa bonnne foi  envers ceux  qu,ils engraissaient , or beaucoup  parmi eux ,  doivent leur renommé au personne comme  Nzuzi  Makambo

                                                                                                                                                       Yves  Kambala

                                                                               Journaliste



Actualité

Nombre de visiteurs: